Aperçu historique et chronologie locale*

 

accueil > histoire > 1815-1847

1815-1847

De l'entrée du Valais dans la Confédération au Sonderbund

Année Evénement dans la commune Evénement dans la région
08.02.1815 Décret de la Diète constituante du canton du Valais sur la nomination des autorités de commune et la formation des Conseils de dizains.  
08.05.1815   Partage du Valais en 13 districts.
04.08.1815   Admission du Valais dans la Confédération.
1822 Rupture des digues du Rhône à Illarsaz. Fondation à Monthey de la Verrerie Franc & Contat
1826 Construction de la cure de Collombey.  
1837 Débordement du Torrent-Neuf : nombreuses démarches au sujet de son curage incombant à Muraz.  
1841 Nouveaux débordements du Torrent-Neuf ... Agitations politiques en Valais.
20.10.1842 Etienne-Joseph Claivaz, de Sembrencher, est engagé comme régent à l'école de Muraz, du 1er novembre au 1er mai, pour un salaire de 18 francs par mois, 5 heures par jour.  
13.07.1843   Le Conseil d'Etat interdit les réunions armées pour prévenir toute agitation.
21.05.1844 Le lieutenant Jean-Didier Parvex (notaire), commandant l'avant-garde de la "Jeune-Suisse" conduite par Alexis Joris, meurt au combat du Trient. Affrontement de la "Jeune-Suisse" et de la "Vieille-Suisse". Combat au pont du Trient. Mis en déroute, Maurice Barman et ses partisans se réfugient en Pays vaudois.
16.10.1845 L'évêché fait connaître au curé de Muraz, Ignace Rouiller, que l'ancien desservant de la paroisse de Muraz, feu l'abbé Ignace Donnet, a exprimé dans son testament le désir d'être enterré dans un tombeau, à l'intérieur de l'église.  
16.01.1846 Le village de Muraz n'ayant pas de fonds suffisants pour payer le régent, le Conseil de Collombey-Muraz décide à l'unanimité que chaque élève subvienne pour sa quote-part au paiement du régent.  
06.06.1846 Tout valaisan domicilié dans le canton doit, de 16 à 60 ans, servir dans la Milice. Guillaume de Kabermatten, conseiller d'Etat, réorganise la Milice cantonale. 
1847   Louis Bréganti exploite le granit erratique. 
18.10.1847 Mobilisation Le Conseil d'Etat du Valais fait procéder à la mise sur pied des troupes pour tenir ses engagements dans le cadre du Sonderbund.
04.11.1847 On ferme les portes du pont sur le Rhône entre Collombey et St-Triphon et l'on établit des fortifications le long du Rhône tout en y montant la garde jour et nuit.  
11.11.1847   Guillaume de Kalbermatten, vice-président du Conseil d'Etat et commandant en chef de l'Armée cantonale est nommé général.
29.11.1847 Entrée des troupes fédérales au pont de Collombey. On regarde "la Confédération entrer en Valais" ! Regroupement des troupes cantonales pour être désarmées. A Muraz, il est offert du vin aux militaires : un bon pour 162 pots 3/4 de vin pour le bataillon Gard, fort de 647 hommes, de la brigade de Cocatrix. Le général Guillaume-Henri Dufour retient la première division des troupes fédérales impatiente d'attaquer le Valais et obtient sa capitulation en évitant ainsi un combat meurtrier. Règlement difficile des frais de guerre.
Interdiction est faite au monastère des Bernardines d'accueillir de nouvelles soeurs. Grosse imposition aux Maisons religieuses.


© 2002 Meyer G-B
Vos commentaires au
Ce site est optimisé pour une résolution de 800 x 600.  
Dernière mise à jour : 10 février2011