Quelques familles (anciennes) de notre région

 

accueil > patronymes > Clerc

Famille Clerc

Armoiries

D'azur chaussé d'or, le premier chargé d'un croissant tourné d'or surmonté de 2 étoiles du même.

Composition moderne. Variantes : 2 besants à la place des étoiles. Communications de M. J. Baud, secrétaire de l'Académie chablaisienne, Thonon; de Mme Bussien, Vevey; de M. R. Brülhart, Lausanne; de M. R. Meylan (Marvil), Pully-Lausanne; de M. J. Marclay, Monthey. De nombreuses familles Clerc portent un croissant et des étoiles, dans des dispositions variées, parfois avec un soleil. Ces armes font jeu de mot : un clair de lune.

Clerc1.gif (29 ko)

D'azur à un soleil rayonnant d'or, cantonné de 4 étoiles à 6 rais du même.

Collection de Riedmatten.

Clerc2.gif (35 ko)

Origines

De nombreuses familles de ce nom sont répandues dans tous les cantons de Suisse romande. En Valais, Léon de Riedmatten relève les noms d'Aymonodus Clerici à Martigny en 1351 et de Johannes Clerici à Vercorin (Chalais) en 1301 déjà, mais les familles actuelles sont toutes venues de Novel, localité savoyarde au-dessus de St-Gingolph. Les familles Clerc de Muraz, nombreuses aux XVIIe et XVIIIe siècles (Clerc, Clerc-Vachod, Clerc-Nicoud, Clerc-Grosjean), ont disparu au début du XIXe siècle. Pancrace Clerc, de Novel, est reçu Port-Valaisan en 1782; plusieurs ressortissants de Novel sont naturalisés à Monthey en 1871, puis en 1875, 1879 et 1883. De Port-Valais, la famille s'est encore répandue par des branches admises à la citoyenneté de La Chaux-de-Fonds en 1889, de Bovernier en 1898, de Genève en 1921, de Vouvry en 1924, de Villeneuve en 1958; un rameau de la branche de Bovernier a aussi reçu droit de cité à Genève en 1923.

 


© 2002 Meyer G-B
Vos commentaires au
Ce site est optimisé pour une résolution de 800 x 600.  
Dernière mise à jour : 10 février2011