Quelques familles (anciennes) de notre région

 

accueil > patronymes > Franc

Famille Franc

Armoiries

D'or à 3 pals de gueules, au chef de gueules chargé d'un soleil figuré et rayonnant d'or.

Fourneau de 1772 avec les initiales M.F. (dans la famille Rithner, Outre-Vièze); sceau d'Hubert Franc, 1780 (Archives Marclay, Monthey); pierre tombale d'Adolphe Franc (1836-1868). Cf. Armorial valaisan, 1946, pp. 98-99 et pl.38.

Franc.gif (21 ko)

Origines

Franc alias de Cabulo ou du Châble, famille originaire de Marendeux sur Monthey, déjà citée en 1353, 1409, distincte de la famille Franc alias Karmentrand de St-Maurice. La famille montheysanne a donné plusieurs magistrats, dont plusieurs syndics : François 1599, Guillaume 1618, François 1726-1727, Joseph 1732, Hubert 1753, Joseph 1760 ; en outre, Amédée, frère du syndic François, notaire, lieutenant 1599 ; Louis, notaire, curial 1614 ; Emmanuel, vice-châtelain 1790-1808 ; Joseph-Hubert, frère du précédent, procureur bourgeoisial 1786, président de la ville vers 1800, commissaire aux fiefs 1809, assesseur 1833, épouse Sophie du Fay. Joseph, lieutenant au service d’Espagne 1778. Léon (1822-1902), chimiste et pharmacien, auteur d’études sur l’indigénat des Celtes en Valais, l’origine du mot Valais, une hache préhistorique trouvée à Vérossaz, la station de Morgins et ses environs, la généalogie Franc (manuscrit chez Mme Carraux, Sierre). Dans le clergé : Pierre, de Vouvry, capucin 1691 ; Jean-Pierre, de Collombey, recteur de Troistorrents 1681, de Monthey 1708, mort en 1720 ; César (1843-1911), de Monthey, vicaire à Monthey 1872, curé de Muraz 1874. Valentin, de Monthey, se fixa à Martigny et y acquit la bourgeoisie en 1876.

 


© 2002 Meyer G-B
Vos commentaires au
Ce site est optimisé pour une résolution de 800 x 600.  
Dernière mise à jour : 10 février2011