Quelques familles (anciennes) de notre région

 

accueil > patronymes > Turin

Famille Turin

Armoiries

D'azur à un lion dressé d'argent, langué et armé de gueules, tenant dans ses pattes une tour crénelée d'or, ouverte et fenestrée du champ, surmonté d'une étoile à 6 rais, aussi d'argent.

D'après une pierre sculptée de fourneau avec les initales E.T. (Emmanuel Turin) et la date 1801 (dans la maison Turin, Muraz); on trouve aussi le champ de gueules, le lion et l'étoile d'or, la tour d'argent (la famille Llopart, originaire de Papiol en Catalogne, bourgeoise de la ville de Lucerne 1905, porte les mêmes armes sans l'étoile, avec ces derniers émaux. Cimier : le lion des armes issant tenant la tour.)

Turin1.gif (28 ko)

Parti : au I d'azur à la tour crénelée d'argent ; au II de gueules à un lion dressé d'or ; le tout soutenu, en pointe, d'une terrasse d'argent chargée de 3 coupeaux de sinople.

Collection Ritz et de Riedmatten (cette dernière sans émaux). Armes parlantes ; turris, tour. Cf. Armorial valaisan, 1946, p.266 et pl.40.

Turin2.gif (28 ko)

Origines

Turrin. Famille originaire d’Issime dans la vallée d’Aoste et peut-être plus anciennement de Turin dont elle aurait pris le nom. Pantaléon, d’Yssime, se fixa à Muraz vers 1563 et fut la souche de la famille valaisanne encore florissante. Marie, fille de Claude de Turin (sic), " de Muraz dans le Gouvernement de Monthey ", épouse en 1728 François-Joseph Knecht, vice-châtelain de Loèche ; Christian de Turin, orfèvre, est témoin à ce mariage ; Claude, officier de Muraz 1756 ; Jean-Pierre Gaëtan, curé de Muraz 1756, mort en 1798 ; André vend un bien à la confrérie du St-Esprit à Collombey 1759 ; Emmanuel, lieutenant, membre du Comité provisoire de gouvernement de Monthey le 26 janvier 1798, maire de Muraz sous le régime du Département du Simplon ; Pierre-Hubert laissa des avoirs à la confrérie de la Sainte-Trinité de Monthey 1800 ; Cyrille (1865-1904), notaire et avocat 1886, greffier du Tribunal de Monthey, major au Tribunal militaire ; Jules (1870-1917), capucin sous le nom de P. Protais. Emmanuel (1826-1883), de Collombey, juge au tribunal du district de Monthey 1861-1865, président de Collombey ; René (1918-1977), député 1972-1973 ; Pierre, né 1905, de Muraz, député 1953-1965 ; René, né 1921, de Collombey, député 1961-1965, 1969-1973.

 


© 2002 Meyer G-B
Vos commentaires au
Ce site est optimisé pour une résolution de 800 x 600.  
Dernière mise à jour : 10 février2011